Vins Web

Edition du 19/01/2021
 

Mas de Daumas-Gassac

Unique

Mas de DAUMAS-GASSAC


Selon Roman Guibert, “le 2018 est un millésime septentrional. Nous avons démarré les vendanges le 3 septembre et avons terminé le 28. Ce fûrent des vendanges très étalées, nous vendangeons plus précocement à cause de notre rosé Frizant. En Languedoc, nous démarrons généralement les vendanges en août. Après des épisodes de mildiou qui nous a causé des pertes de récolte (-35 %) nous avons du mal à gérer une demande croissante… Le Daumas-Gassac n’a jamais été aussi rare ! En 2018, nous avons eu un volume de pluviométrie record ! De janvier jusqu’à juin, c’est ce qui a entrainé le mildiou… le bon côté des choses, c’est que la vigne a une belle réserve d’eau dans le sol. Nous avons finalement obtenu une récolte bien concentrée grâce au bel été qui néanmoins n’a pas été caniculaire. Ce 2018 est un vin sur la fraîcheur et la finesse, c’est un vin velouté, où l’on retrouve de jolis tanins de fruits noirs plutôt que de fruits rouges avec des notes de poivre vert, un vin d’une belle complexité. Mas de Daumas-Gassac rouge 2017 est le 40e millésime de la propriété, donc un millésime chargé en histoire. Il a subi l’impact de la gelée noire du printemps, et donc, les quantités sont moindres. C’est un vin d’une belle structure tannique, avec de l’acidité, c’est dû à nos Cabernets Sauvignons non clonés et aux grandes amplitudes thermiques, des nuits très fraîches et des journées très chaudes que l’on trouve ici, sur notre beau terroir en forme de cirque, un site géologique tout à fait remarquable. Tous ces atouts apportent au vin une grande concentration d’arômes, des notes de sous-bois, de garrigue et de thym frais. Mas de Daumas-Gassac Blanc 2018 offre seulement 50 000 bouteilles ce qui est beaucoup moins que d’habitude. En 2018, nous avons récupéré une parcelle très ancienne que nous avons arrachée puis replantée de Viognier, on retrouve donc un peu plus de Viognier dans l’assemblage (environ 27 %). Notre Blanc 2018 est à mi-chemin entre le 2017 et le 2016. Ce 2018 est un vin avec plus de gras, un peu plus d’acidité donc, un millésime un peu plus tendu, le 2017 était très sec du style du 2001. On retrouve un style assez onctueux très agréable dans ces 2018 avec la présence d’une belle minéralité. L’expression de cette belle fraîcheur incomparable est une caractéristique que l’on retrouve dans les Daumas-Gassac, c’est un vin très désaltérant sans aucune lourdeur. Comme objectifs, nous allons replanter la vigne emblématique du vignoble qui avait été arrachée il y a 7 ans sur une parcelle dénommée Peyrafioc (Pierre à feu en occitan), nous devons aussi gérer la pérennité du domaine… Nous renforçons le lien avec la traction animale pour les labours avec le percheron d’un ami vigneron, notre troupeau de moutons gère l’enherbement, nous plantons aussi beaucoup d’arbres autour des parcelles en accord avec le conservatoire du littoral, pour avoir des barrières végétales, c’est important pour conserver l’éco système et pour maintenir ici les chauves souris qui ont besoin de la présence des arbres pour se repérer. Nous sommes très impliqués dans la sauvegarde du milieu naturel. In fine, tous ces paramètres sont importants pour définir au mieux l’excellence du vin.”

   

Mas de Daumas-Gassac

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28

Email : contact@daumas-gassac.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

GODINEAU Père et Fils


Un vigneron passionné pour cette belle appellation du Bonnezeaux, il propose une large gamme avec de nombreux millésimes. Très beau Bonnezeaux blanc 2018, concentré et très charmeur, d’une grande puissance aromatique (lys, rose, noisette), fin et onctueux à la fois en bouche, de belle garde. Le Bonnezeaux blanc Malabé 1er tri 2018, est fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits, à savourer sur un Bleu d'Auvergne ou des pommes au beurre salé. Egalement l’Anjou rouge 2015, qui allie puissance et souplesse, riche et fin, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et de fraise des bois. Joli Cabernet d’Anjou Moelleux 2018 et très beau Coteaux-du-Layon 2018, complexe, avec des nuances de rose, d’aubépine et de fruits secs, ample et distingué.


Domaine des Petits-Quarts - La Douve
49380 Faye-d’Anjou
Téléphone :02 41 54 03 00
Email : earl.godineau@terre-net.fr

HUBER et BLÉGER


Un domaine familial de 30 ha conduit en Agriculture Durable depuis vingt ans (Terra Vitis) et certifié Haute Valeur Environnementale (HVE) à partir du millésime 2017. Sébastien Huber (en charge du vignoble) et son cousin Franck Bléger (qui s’occupe de la vinification et du commerce) sont les représentants de la deuxième et de la troisième générations de cette maison fondée en 1967. Les vignes sont presque exclusivement implantées sur des terroirs granitiques situés à Saint-Hippolyte et à Kaysersberg. Et c’est un choix qui privilégie la minéralité, la finesse et l’élégance des vins issus de ce type de sols. Vendanges manuelles à 100%, pressurage doux, fermentation lente et maîtrisée, tout est mis en œuvre pour préserver la finesse des cépages alsaciens. Coup de cœur pour ce Riesling Grande Réserve 2015 de bouche persistante, avec ces notes de lis, de pomme et de rose fraîche, associant fraîcheur et rondeur, équilibré, suave, de très bonne évolution. Le Pinot Gris Eclat du terroir 2017, intense, mêle ampleur et distinction, avec ces notes de fumé spécifiques, tout en finale comme leur Gewurztraminer 2018, typé, avec des arômes d’acacia, d’épices et de fruits mûrs, tout en bouche. Joli Crémant d’Alsace brut , 40% Pinot blanc et 60% Chardonnay, parts égales de Pinot blanc et de Pinot noir, de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, de mousse délicate, il est bien équilibrée en acidité, tout en persistance d’arômes comme l’est le Crémant d’Alsace brut Rosé, 100% Pinot noir, au fruité complexe, généreux et charmeur, très rond mais très fin. Excellent Muscat 2017, 70% Muscat d’Alsace et 30% Muscat Ottonel, de bouche généreuse, d’une belle persistance aromatique, un vin gras et nerveux à la fois, parfait avec une mousse d'avocat ou une omelette aux pointes d'asperges. Le Riesling Éclat du Terroir 2017, un vin tout en arômes, d’une grande persistance au nez comme en bouche, avec des senteurs d’agrumes frais et de noix, tout comme le Pinot Gris 2017, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes d’amande, de pomme et de bruyère finement poivrées, qui mérite une cuisine riche. En rouges, toujours sur ces deux réussites : le Saint-Hippolyte rouge Pinot Noir 2017, est ferme, tout en fruité, alliant rondeur et charpente, toujours typé, légèrement poivré comme il se doit, et le Saint-Hippolyte rouge Pinot Noir 2016, élevé en barriques, tout en bouche, est riche en couleur comme en arômes, un vin de très bonne évolution.

Claude, Marc et Sébastien Huber et Franck Bléger
6, route du Vin
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 01 12
Email : domaine@huber-bleger.fr
Site personnel : www.huber-bleger.fr

Château DESMIRAIL


Le Château, troisième Grand Cru Classé en 1855, bénéficie d'une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l'oeuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l'élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d'un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d'une quarantaine d'hectares. Le vignoble est à 60% Cabernet-Sauvignon, 37% Merlot et 3% Petit Verdot. Un enchantement ce Margaux 2017, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés, persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs.  Superbe 2016, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d’épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, particulièrement prometteur. Dans la lignée, le 2015, de robe pourpre soutenu, aux tanins denses, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, tout en charme et amplitude, avec, en bouche, des nuances de fruits noirs, de cuir et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin de très belle évolution. Le 2014, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux et charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2013, avec ces connotations de prune et d'humus, est un vin classique, riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux. Le 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, ré́glisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé, de mûre et d'épices, de belle base tannique. Le 2011, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, commence à très bien s'apprécier sur une cuisine délicate, comme des noisettes d'agneau aux flans de légumes filet de bœuf duchesse.

Denis Lurton
28, avenue de la Vème République
33460 Cantenac
Téléphone :05 57 88 34 33
Email : contact@desmirail.com
Site personnel : www.desmirail.com

CHATEAU JURA PLAISANCE


Jacques Le Failler et Alain L’Helguen, entrepreneurs brestois associés et amis depuis plus de 15 ans, ont repris le Château Jura Plaisance en avril 2015. Depuis, ils mettent tout en œuvre pour révéler le potentiel de cette propriété. « Nous faisons de la lutte raisonnée, nous explique Alain Germon, chef de culture, sans surdosage de produit de traitement et travaillons les sols pour permettre d'éviter le tassement et ne pas polluer avec des produits de désherbage. La taille se fait en guyot simple pour pouvoir atteindre une qualité et un rendement corrects. Nous pratiquons l'effeuillage pour permettre au raisin d'avoir une bonne maturité avant de le ramasser. » Le Montagne Saint-Emilion 2016, est un vin d’une belle densité, aromatique expressive sur le fruit, accompagnée d’une légère noté boisée, qui sublime le caractère fruité. La bouche est compacte mais déjà abordable. Cela est marqueur des grands millésimes et de la capacité du vin à vieillir. Finale onctueuse et puissante… l’évolution est harmonieuse et fraîche. 2016 à Jura Plaisance a tout d’un grand. Le millésime 2017 a été marqué par un gel printanier sévère, mais également par un été chaud et surtout un été indien très long. Le 2017 du Château Jura Plaisance possède l’ADN de ce millésime avec un profil fruité de petits fruits noirs légèrement épicés, une bouche fraîche et équilibrée avec des tanins racés. Le 2018 possède un nez puissant de fruits noirs, de cerise et de cassis, de confiture de fraise des bois, le tout embelli par un élevage privilégiant l'élégance et le respect du fruit. En bouche, le vin est rond, généreux, aux tanins suaves, porté par des notes de fruits rouges comme la cerise Napoléon, relevées par une touche poivrée et cacaotée.

Jacques Le Failler et Alain L’Helguen

33570 MONTAGNE
Téléphone :05 57 50 63 15
Email : chateau@jura-plaisance.fr
Site : jura-plaisance
Site personnel : www.jura-plaisance.fr


> Nos dégustations de la semaine

TERRES de RAVEL Les 4 Châteaux


Niché au pied du massif des Maures, le Château Montaud et ses deux mille ans d?histoire, est depuis 1951 la propriété de la famille Ravel. Installé sur de longues terrasses baignées de soleil, le vignoble abrite divers cépages provençaux. La viticulture y est traditionnelle, le travail de la terre, privilégié, ceci afin de conserver la fraîcheur des sols maigres obligeant la vigne à s?enraciner en profondeur.  
Savoureux Le Côtes-de-Provence Château Montaud blanc 2015, 50% Rolle, 40% Sémillon, 10% Ugni Blanc, charmeur, aux notes de pêche, richement bouqueté, tout en structure et parfums, fondu en bouche, avec cette finale délicatement marquée par le lis et la pomme.
Le Côtes-de-Provence Château Montaud rouge 2012, 40% Grenache, 30% Syrah, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Mourvèdre, est un vin de couleur intense, marqué par des nuances de cassis mûr et de poivre, souple et vigoureux à la fois, qui convient particulièrement aux plats épicés, comme une pintade à la pâte d'olives, purée de pois chiches ou des roulés de mignon de porc au basilic.
Excellent Côtes-de-Provence Château Montaud rosé 2015, d?un beau rose brillant, aux arômes de fruits frais, à apprécier sur des tagliatelles aux fruits de mer.
Goûtez le Côtes-de-Provence Château L?Oasis rosé 2015, de bouche friande dominée par l?abricot et les fleurs fraîches, de robe légère, associant nervosité et suavité, l?IGP vin de Pays du Var Le Chevalier de Rascasse blanc, Chardonnay, aux senteurs de fleurs blanches et d?amande, d?une belle persistance, avec des connotations de pomme, et le Chevalier de Rascasse rosé Tibourenc (vin de Pays des Maures), qui sent l?abricot et la noix, de jolie bouche franche et fraîche, tout en séduction.

Frédéric Ravel
348, route des Maures
83390 Pierrefeu-du-Var
Tél. : 04 94 28 20 30
Fax : 04 94 28 26 26
Email : contact@chateau-montaud.eu
www.vignoblesravel.com
 


Château MINGRAUT


Château AURIS



> Les précédentes éditions

Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019

 



Michel TURGY


Château FONTBONNE


POINSOT Frères


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Clos RENÉ


Château LASCOMBES


Domaine La CHRÉTIENNE


Jacques ILTIS & Fils


Michel et Sylvain TÊTE


Domaine Alain GEOFFROY


BRIXON-COQUILLARD


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château HAUT-CALENS


Domaine de GRANDMAISON


A. MARGAINE


Maison ZOELLER


BERTHELOT-PIOT


ROYER Père et Fils


Cave de ROQUEBRUN


Francis BLANCHET


Sylvain MOSNIER


Champagne R.H. COUTIER


Charles SCHLÉRET


GITTON Père et Fils


Domaine BRISSON


Clos BELLEFOND


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Jean Pol HAUTBOIS


Château BÉCHEREAU


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château BEYNAT



CHATEAU MACQUIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CLOS TRIMOULET


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales