Vins Web

Edition du 18/01/2022
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2018 : avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution, Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2017 : il a une robe d’un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux.  Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2016 : rondeur, puissance, très bonne structure, souple, parfumé, tout en bouche avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, chaleureux, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, tanins savoureux. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine BRISSON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009. “Un seul mot pour définir l'année 2020 : perfection ! nous précise Louis Brisson. Pour nous, les vins sont au-dessus des 2019, les raisins étaient sains, belle maturité, seul hic, un épisode de sécheresse a réduit le volume. Nous sommes dans la continuité des années précédentes avec des degrés nettement plus élevés (14, 15°). Une nouvelle appellation fait son entrée : un Fleurie 2020 qui sortira en Septembre, il provient d'un terroir granitique, sableux, c'est un vin tendre, floral, peu puissant. Nous présentons à la vente, actuellement : Morgon Tradition 2019, Morgon La Louve de 2015 à 2019, Morgon Vieilles Vignes 2017 et 2018, Beaujolais-Villages 2020 et bien sûr le Fleurie, précédemment cité. Nous accueillerons en Juillet au Domaine un festival de musique classique.” On ne présente plus ce domaine, une référence depuis bien longtemps, et encore cette année, avec cet exceptionnel Morgon Les Charmes La Louve 2019, sol pauvre, acide, sur granite de décomposition avec filon de schiste à manganèse, fermentation longue puis élevage en cuves, il est racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution. Le 2018, avec ce nez puissant et persistant de petits fruits rouges et de cerise noire, servi légèrement frais, fera merveille sur une tête de veau ravigote. Le 2017, est d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de cerise, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir. Le 2016, est riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse. Faites-vous plaisir avec le formidable Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2018, aux des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, c’est un vin de très bonne bouche, parfumé (prune, violette...), il poursuit son évolution quand le 2017, qui commence à très bien se goûter, a des nuances complexes de fruits des bois et une pointe de grillé, puissant et savoureux, parfait avec un filet de bœuf en croûte ou des brochettes de magret de canard, sauce satay. Nous vous conseillons aussi le Beaujolais-Villages 2020, gourmand, aux notes de fruits rouges à noyau, charmeur au nez comme en bouche.

Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com

Château BOSSUET


Le vignoble, créé et planté par Yvon et Pâquerette Dubost en 1975, est situé sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande de Pomerol et Montagne-Saint-Emilion. La propriété de 9 ha, située à 70m d'altitude, exposée au sud-ouest, a des vignes vieilles de 30 ans en moyenne. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. L'encépagement à prédominance de Merlot noir (65%) est complété par du Cabernet franc (17,5%) et du Cabernet-Sauvignon (17,5%). Evidemment, on est bien au sommet de son appellation avec ce superbe Bordeaux Supérieur 2016, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., il a une belle robe pourpre, un vin au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, de bouche charnue et poivrée. Le 2015, qui développe un nez intense où s’entremêlent la griotte et l’humus, c’est un vin corsé, mêlant distinction et structure, finement tannique, tout en bouche, parfait sur une pintade aux lardons et au céleri ou un rôti de magrets de canards, notamment. Séduisant Bordeaux blanc Château Pâquerette 2019, 65% de Sauvignon, 25% de Sémillon et 10% de Muscadelle, au nez de fleurs fraîches et de petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, un vin charmeur. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : contact@chateaux-dubost.com
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

Domaine Daniel REVERDY & Fils


Au sommet, bien sûr. Un vignoble de 9,3 ha, de la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des terres blanches (argilo-calcaires), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales. “Que dire du millésime 2020, nous précise Cyrille Reverdy, si ce n'est qu'il est excellent et se trouve dans la lignée des 2019. Les 3 couleurs ont de forts degrés : 14° pour les rouges et 12,5° pour les rosés et les blancs. Les rouges avec un rendement de 40 hl à l'hectare sont concentrés et comparables aux 2017. Les blancs, dont la production est plus élevée (50 hl) ont des arômes d'agrumes, et les rosés (40 hl) bien colorés sont sur les fruits rouges. En vente cette année : Sancerre blanc 2019, puis 2020 cet été, Sancerre blanc le Clos Chaudenay 2019, la cuvée Anthéa vielles vignes 2018, Sancerre rouge 2018, puis 2019 en juin, Sancerre P'tit Luce 2017, puis 2018 et Sancerre rosé 2019 puis 2020.” Magnifique Sancerre blanc Le Clos de Chaudenay 2019, Sauvignon, vignes 35 ans, sur des sols de terres blanches et argilo-calcaires, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, d’un beau jaune pâle, finement bouqueté avec des notes de noisette et de pomme, d’un bel équilibre entre fraîcheur, rondeur et fruité, tout en bouche. Remarquable Sancerre blanc cuvée Anthéa 2018, Sauvignon, vignes de 60 ans, un élevage sur lies totales sur une durée de 12 mois : 40% en fûts de chêne et 60 % en cuves Inox, de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, tout en finale avec des connotations de vanille et de lis. Le Sancerre blanc 2020, Sauvignon, vignes de 35 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, un vin très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes dominée par la poire et l'amande, tout en subtilité aromatique. Beau Sancerre rouge 2019, Pinot noir, avec des vignes de 50 ans, élevage cuves Inox durant 1 an, sur sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange, il mêle puissance et souplesse, avec ces notes très persistantes de fumé et de fraise des bois. Sur la gourmandise, le Sancerre rosé 2020, Pinot noir, vignes de 45 ans, élevage sur lies totales sur une durée de 6 mois en cuves Inox, il est tout en bouche, délicat, franc, développant des arômes puissants de fruits frais. Et toujours le Sancerre rouge cuvée P’tit Luce 2018, Pinot noir, vignes de 45 ans, élevé pour 80% en fûts de chêne et 20% en cuves Inox durant un an, d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, d’épices.

Cyrille Reverdy
Chaudenay
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 33 29
Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
Site personnel : www.daniel-reverdy-sancerre.com

CHATEAU DES PEYREGRANDES


Un beau domaine familial de 25 ha depuis cinqgénérations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech et ses fils perpétuent la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes. Les vins sont très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le domaine est une exploitation qualifiée au titre de l'agriculture raisonnée, suivant la démarche Terra Vitis et en conversion biologique. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2017, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, a un nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé 2018, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermo-régulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équilibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité.


11, chemin de L'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com


> Nos dégustations de la semaine

Château Espérance


Château La TOUR SAINT HONORÉ


Vignoble des TEMPLIERS


Si le domaine a été créé en 2016 par Bastien et ses parents, une longue histoire débute en 1138. Accroché au flanc d?une colline, le village de Roaix eût un rayonnement important grâce aux Templiers qui créèrent, en 1138 une commanderie. De nos jours, il ne subsiste que l?abside de la chapelle des Templiers. C?est le joyau du Domaine Laurens, et le caveau actuel est installé dans l?abside.
Dans le Guide avec plaisir pour son CDR-Villages rouge cuvée ?1138? 2018, Grenache, Syrah, Counoise, complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, c?est un vin riche et bien en bouche (13 €).
Et ce CDR-Villages rouge cuvée Eques 2018, cépage Syrah, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de prune, un joli vin qui mêle charpente et souplesse, bien typé, il est tout en bouche (17 €).

Bastien Laurens
424, chemin de la Commanderie
84110 Roaix
Tél. : 07 85 52 03 63
Email : contact@vignobledestempliers.fr
www.laurens.vignobledestempliers.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020

 



Château La CANORGUE


Château MAYNE LALANDE


Château BOUSCAUT


Domaine ALARY


Domaine GUIZARD


Domaine de TERREBRUNE


Domaine de GRANDMAISON


Pierre BOURÉE Fils


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Château des PEYREGRANDES


Michel et Sylvain TÊTE


P. LANCELOT-ROYER


Frédéric ESMONIN


Château du PAYRE


Château ST ESTEPHE


ELLNER


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Clos TRIMOULET


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine de la VALÉRIANE


POINSOT Frères


Domaine René FLECK et Fille


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château HAUT-MARBUZET


Étienne OUDART


Domaine Robert KLINGENFUS


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine GRESSER


Gérard TREMBLAY


Château La VARIÈRE


Pierre FRICK et Fils


Domaine de NOIRÉ


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château HENNEBELLE



DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE L'AMAUVE


HENRY NATTER


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales